Mobilité et projet

Aujourd'hui l'accès à la formation et à l'emploi nécessitent une mobilité importante. Votre mission locale vous aide à vous mobiliser autour de cette question et de l'acquisition de l'autonomie.

La mobilité recouvre plusieurs aspects. Favoriser la mobilité des jeunes c'est :

  • Vous aider à vous déplacer dans le cadre de votre projet professionnel.
  • Vous informer sur les dispositifs vous permettant de travailler ou d’avoir une expérience «ailleurs».
  • Vous informer pour la mise en œuvre d'un projet humanitaire, social, associatif, sportif...

Se déplacer

Les conseillers de la Mission Locale vous donneront toutes les informations utiles pour vous déplacer dans l’agglomération Toulonnaise que ce soit en bus ou en train. Nous disposons de plans de la plupart des organismes de formation, insertion sociale. Nous vous informerons également sur la mise en oeuvre de dispositifs d'aides aux déplacements initiés par les collectivités locales (réductions tarifaires, gratuité...) et sous certaines conditions vous pouvez également bénéficier d’aides financières ponctuelles pour des déplacements professionnels.

Retrouver dans les adresses et liens utiles les sites du réseau Mistral, de la SNCF et de Mappy qui vous permettront de calculer en ligne vos itinéraires.
Et pour les moyens autonomes de transport, connaître également toute la réglementation routière : permis probatoire, sécurité routière et les délits routiers, BSR, immatriculation des cyclos

Crédit mobilité

La Région PACA délègue aux missions locales une enveloppe financière destinée à aider les jeunes dans leur déplacement pour accéder à l’emploi et à la formation. Il s’agit majoritairement du financement de trajets en bus, en train. Parfois l’aide peut porter sur le financement de nuitées en cas d’éloignement.  Les demandes individuelles sont examinées par les conseillers qui instruisent les demandes validées par une commission.

Partir

Dès lors qu'un jeune souhaite travailler dans un autre département, une autre région ou un autre pays, le conseiller, tout en restant le principal interlocuteur, s'appuie sur divers services ou initiatives:

  • Projet de déménagement ou projet d'emploi saisonnier : coopération entre les missions locales du territoire national pour accompagner cette mobilité.
  • Projet d'emploi ou de séjour dans un pays européen ou étranger : information, et orientation vers les  partenaires relais de ces programmes de préparation et la mission locale organise par ailleurs des  actions ponctuelles ayant pour support la mobilité européenne ou internationale.

Quelques possibilités pour partir :

Emploi, volontariat, au pair, les programmes européens .

Les jeunes représentent 30% de la population européenne. Ils ont hérité d'un continent, d'un projet politique et d'institutions qui les guident vers une citoyenneté nouvelle.
Libre circulation et proximité font des pays de l'Union européenne la première destination choisie par les français voulant travailler à l'étranger. Un impératif cependant : partir avec un projet professionnel sérieusement préparé.

Tous les renseignements sont sur le site du Portail Européen de la jeunesse cliquez ici.    

L’emploi.

La recherche d'emploi à l'étranger ne s'improvise pas. Avant de partir, il faut définir un projet professionnel.
La plupart des offres d'emploi à l'étranger concernent les pays de l'Union européenne. En dehors de ceux-ci, les conditions d'immigration sont, dans tous les pays, de plus en plus restrictives. Il est, par exemple, très difficile d'obtenir un visa de travail aux Etats-Unis.

Vous trouverez tous les conseils utiles dans les sites suivants sur le site du CIDJ.      
Sur le site du portail européen de la jeunesse pour l’Europe cliquez ici.      
Pour les autres pays cliquez ici.      

Le volontariat international.

Le volontariat international créé depuis peu, répond à des textes de lois et est organisé sous la tutelle de l’Ambassade de France. Etre Volontaire International, c’est partir pour une mission professionnelle à l'étranger tout en bénéficiant d’un statut public protecteur.
Le Volontariat International n'est pas du bénévolat.
Les V.I perçoivent mensuellement une indemnité forfaitaire, variable suivant le pays d’affectation, mais indépendante du niveau de qualification.
Destiné principalement aux étudiants, jeunes diplômés, ou chercheurs d’emploi, de 18 à 28 ans, le Volontariat International est une expérience professionnelle enrichissante, véritable tremplin pour une carrière internationale.

Vous trouverez tout sur le site du Volontariat international cliquez ici.    

Au pair.

Le placement au pair consiste pour une famille à accueillir pour 6 mois ou un an une jeune fille
(ou un jeune homme) en contrepartie d’une aide ménagère et de la garde d’enfants. Les candidats au pair (conditions - avoir entre 18 ans et 30 ans, être célibataire et sans enfant, posséder une connaissance suffisante de la langue du pays; attention des conditions plus nombreuses et plus restrictives pour partir aux Etats-Unis ou au Canada) sont souvent de jeunes étrangers venus découvrir un pays et surtout perfectionner leurs connaissances linguistiques. Les jeunes sont nourris, logés en chambre individuelle et reçoivent de l’argent de poche (entre 250 € et 300 € par mois). Le temps de travail hebdomadaire est en moyenne de 30 heures par semaine. Des agences de placement existent pour l’Europe, les États-Unis et l’Australie.

  • Vous trouverez tous les renseignements utiles sur le site l'Union Nationale des Organisations de  Séjours Linguistiques UNOSEL.
  • Des infos sur le site du portail européen de la jeunesse cliquez ici.          

Les programmes européens.

Lancés au printemps 2000 et cofinancés par la Commission Européenne et les Etats membres sur une durée de sept ans ils visent à favoriser la coopération dans le domaine de la Jeunesse, par le biais de l'éducation et de la formation informelle et des échanges de jeunes à l'intérieur de la Communauté Européenne et pour quelques projets avec les pays tiers (autres pays hors Europe)
Ils regroupent différentes actions : rencontres de jeunes, aides aux projets et SVE (service volontaire Européen) entre autres.

Mobilité internationale

En partenariat avec le réseau VISTA,  la Mission Locale accompagne les jeunes qui souhaitent faire un séjour  dans un pays européens, séjour de quelques semaines ou de quelques mois  en fonction de leur projet professionnel, tous les projets peuvent être  accompagnés.

Retrouver les infos sur le site de l’INJEP.

Le Service volontaire européen.

Il faut avoir entre 18 et 25 ans, le goût de l’aventure et le désir d’être utile. Le Service volontaire européen vous permet de vous impliquer dans un projet d’intérêt social, humanitaire, environnemental ou culturel pendant 6 à 12 mois. Vous effectuerez des activités d’intérêt général, dans des organisations à but non lucratif ou des collectivités territoriales, dans différents domaines : social, culturel, patrimoine, environnement, etc. Les activités doivent être utiles à la communauté d’accueil, liées au développement local, à la solidarité. Elles ne sont pas rémunérées mais vous percevez de l’ argent de poche (de 140 à 210 Euros par mois suivant les pays) versé par la Commission Européenne à l’organisation d’accueil. Les frais de préparation, d’hébergement, de nourriture, de voyage sont totalement pris en charge ainsi que la protection sociale.
Votre Mission Locale est habilitée en qualité de structure d’envoi c'est-à-dire vous renseigner, monter le dossier et organiser votre départ.
Tous les renseignements sur le SVE cliquez ici.      

Les chantiers de jeunes bénévoles.

C’est une façon peu onéreuse de séjourner à l’étranger : vous êtes nourri et logé et participez à une vie communautaire, en échange d’un travail journalier (travaux agricoles, restauration de bâtiments, actions de sauvegarde de l’environnement, etc.) Une participation journalière minime peut être demandée pour certains chantiers et le voyage reste à la charge du bénévole. Ce type de chantier, souvent dans le domaine de la réfection du patrimoine existe également en France notamment pendant les vacances scolaires.

Beaucoup d’informations précieuses et des propositions concrètes sur le site de l’APARE GEC (Association pour la Participation à l’Action Régionale et Groupement Européen des Campus).

Partir ou non mais «avoir un projet».

Vous avez un projet, une passion, une vocation..., mais n'avez pas les moyens de les réaliser ? Seul ou à plusieurs, vous pouvez obtenir un soutien matériel et financier auprès d'un grand nombre d'organismes : fondations mécenes, entreprises, ministères, municipalités, associations privées...
Que le projet soit culturel, artistique, scientifique, sportif ou qu'il soit à vocation aventurière, la créativité et l'originalité en sont les critères de choix.
La Mission Locale pourra vous orienter vers les associations compétentes pour vous aider à formaliser votre projet, trouver des partenaires et surtout le financer…